Saturday, May 15, 2010

Proxima Mobile: another waste of taxpayer's money?

Proxima MobileLast February, the French government, in the person of Nathalie Kosciusko-Morizet (in charge of the "digital economy development") launched the "Proxima Mobile" portal, with a lot of press coverage. In the wake of the selection of 68 projects that were to be subsidized by the government in a generous anti-crisis package, the portal was setup to help reduce the digital divide in France, by promoting free, useful mobile applications to French citizens.

At the time, we thought MetrO would be a natural fit for this portal and we submitted our app for inclusion on February 18th, as we were invited to do. Our request was aknowledged the next week. Three months later, we have had no news and a quick look at the site shows that, apparently, no new application or service has been added since the opening.

I have just sent a mail to inquire about the situation but my guess is that this was yet another PR operation. I just wonder how much this costs to the (French) taxpayer...

Update - Surprisingly (for a Saturday), I got a quick reply to my mail: MetrO has been rejected (without any reason given) and I made false allegations since at least 3 new apps were added since the initial launch (at a rate of one every month, they certainly can take time to read their mail during the week-end).

Because of the nature of this post, here is a translation in French:

En février dernier, le gouvernement français, en la personne de Nathalie Kosciusko-Morizet (en charge du développement de l'économie numérique), lançait à grands renforts de presse le portail Proxima Mobile. Suite logique de la sélection de 68 projets destinés à être financés par le gouvernement dans un généreux paquet inclus dans le plan de lutte contre la crise, le portail est présenté comme devant aider à lutter contre la fracture numérique, par la promotion d'applications mobiles gratuites et utiles aux citoyens français.

A l'époque, nous avons pensé que Métro s'intègrerait naturellement dans ce portail et nous avons soumis notre logiciel à la labellisation le 18 février, comme nous y étions invités. Nous avons reçu un accusé réception la semaine suivante. Pourtant, 3 mois plus tard, nous n'avons aucune nouvelle et un coup d'oeil sur le site montre qu'apparement aucune application ni aucun service n'a été ajouté depuis l'ouverture.

Je viens d'envoyer un message pour tenter d'obtenir des nouvelles mais mon impression actuelle est qu'il s'agissait d'une grande opération de communication sans lendemain. Combien cela a-t-il coûté aux contribuables français ?

Mise à jour - Etonamment (pour un samedi), j'ai obtenu une réponse rapide à mon message : Métro a été rejeté (sans raison invoquée) et je suis mauvaise langue puisqu'au moins 3 nouvelles applications ont été ajoutées depuis le lancement initial (a raison d'une par mois, cela laisse effectivement le temps de lire ses mails le week-end).

No comments:

Post a Comment